Le Conseil du patronat vient en aide aux PME

Le Conseil du patronat vient en aide aux PME

Alors que les PME et les grandes entreprises au Québec évoluent dans un contexte de rareté de main-d'oeuvre, le Conseil du patronat du Québec (CPQ) lance un nouveau service d'accompagnement des entreprises pour la gestion des ressources humaines.

Baptisé Partenaire Services RH, il est notamment composé de services d'analyse organisationnelle, d'élaboration d'un plan d'action, d'inventaire des programmes gouvernementaux et des mesures de soutien financier, d'identification de ressources spécialisées et d'accompagnement personnalisé. 

« Très peu d'entreprises connaissent, par exemple, les programmes qui existent, le coffre à outils offert par le gouvernement, note Yves-Thomas Dorval, PDG du CPQ. Et encore faut-il que le dirigeant d'une PME, qui a souvent bien des choses à gérer au quotidien, sache utiliser ce coffre à outils. »

Partenaire Services RH bénéficie d'un soutien financier de 1,8 million de dollars du gouvernement provincial. « Ce financement permet de mettre en marche notre service à un tarif en dessous de ce que ça coûte », explique M. Dorval.

« Dans un contexte de rareté de la main-d'oeuvre, les entrepreneurs doivent revoir leurs façons de faire en matière de gestion des ressources humaines et de recrutement. Ce service permettra de les accompagner afin d'améliorer leurs pratiques dans ces domaines, en complément des services et programmes offerts par mon ministère », dit Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie dans un communiqué.

D'abord dans le Centre-du-Québec

Le service est d'abord déployé dans la région du Centre-du-Québec. Il vient se greffer à des projets et initiatives déjà en place dans cette région. Mais comme le CPQ a tissé des relations avec 180 experts en ressources humaines, une aide est en fait aussi accessible aux entreprises de partout au Québec. 

« On travaille en étroite collaboration avec les organisations régionales et locales, dit Yves-Thomas Dorval. On va notamment embaucher des personnes qui vont travailler pour le CPQ au niveau régional. Il y a eu un projet-pilote avec une trentaine d'entreprises avant et après Noël »

Bien avant d'activer Partenaire Services RH, il a fallu l'ébauche d'un programme, le développement et le polissage d'un outil diagnostique, l'embauche de personnel et des rencontres avec différents intervenants économiques. 

Maintenant, le CPQ a comme objectif d'offrir ses services à au moins 50 PME d'ici à la fin de 2019.

Source: La Presse

En traitement... Attendez s'il vous plaît
Please don't refresh or leave this page